L’Administration portuaire de Prince Rupert signe un protocole d’accord mondial sur les couloirs de navigation verts multiportuaires et multijuridictionnels


6 décembre 2023

L’Administration portuaire de Prince Rupert (APPR) a signé le protocole d’accord mondial sur les corridors de transport maritime écologique multiportuaire afin d’établir des corridors internationaux de transport maritime écologique de la côte Ouest du Canada vers l’Asie et le Moyen-Orient.

Signé aujourd’hui à Dubaï, aux Émirats arabes unis, lors de la 28e conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP28), le protocole d’accord soutiendra la mise en place d’un corridor de navigation vert sur la côte Ouest. Il reliera Edmonton à Prince Rupert aux ports d’Asie et du Moyen-Orient, et s’inscrira dans la continuité de l’engagement pris par l’APPR de réduire les émissions de gaz à effet de serre provenant de la navigation international par le port de Prince Rupert.

« Avec nos partenaires de l’industrie portuaire, autochtones et des communautés locales, nous sommes déterminés à réaliser une vision commune d’une porte commerciale prospère et durable qui assure un avenir dynamique à l’ouest du Canada, et nous prenons des mesures concrètes pour lutter contre le changement climatique et réduire les impacts de l’activité portuaire », a déclaré Shaun Stevenson, président-directeur général de l’Administration portuaire de Prince Rupert. « Le protocole d’accord signé aujourd’hui renforce le rôle de chef de file que Prince Rupert continue de jouer pour aider le secteur du transport maritime du Canada à réduire son impact sur l’environnement et à s’adapter aux priorités climatiques mondiales ».

En collaboration avec ses partenaires industriels et gouvernementaux, le port de Prince Rupert continuera à soutenir une transition accélérée vers le développement de solutions à zéro émission pour les opérations portuaires. Il s’agit notamment de développer les capacités d’électrification, comme l’alimentation à quai, d’accroître la disponibilité de carburants alternatifs et d’infrastructures de ravitaillement, et d’intégrer de manière proactive d’autres éléments de durabilité tels que la gestion des déchets, la protection des mammifères marins et l’élimination des obstacles à la durabilité des ports.

« Les initiatives d’électrification telles que l’expansion des capacités d’alimentation à terre sont des éléments essentiels pour atteindre l’objectif net zéro d’ici 2050 », a déclaré Shaun Stevenson, président et directeur général de l’Administration portuaire de Prince Rupert. « Nous sommes l’un des deux seuls ports au Canada à fournir de l’électricité à quai aux porte-conteneurs et nous continuerons à accroître notre capacité pour répondre aux efforts de nos clients visant à réduire leur empreinte carbone globale. »

« Notre gouvernement s’est engagé à réduire les émissions des navires tout en créant de nouvelles opportunités pour les innovateurs canadiens dans le domaine des technologies et des carburants propres. L’annonce d’aujourd’hui contribuera à la lutte contre le changement climatique et met en valeur le leadership du port de Prince Rupert dans la réduction des impacts environnementaux du secteur du transport maritime sur la côte Ouest, » a déclaré l’honorable Pablo Rodriguez, ministre des Transports.

Avec une connexion directe aux centres de production d’énergie de la Colombie-Britannique et de l’Alberta, le port de Prince Rupert est bien placé pour soutenir le transport de l’énergie canadienne et des produits de base des énergies renouvelables qui soutiendront la transition énergétique mondiale. Pour favoriser cette transition, l’APPR collabore avec des partenaires de projet afin de mettre en place de nouvelles infrastructures énergétiques pour répondre à la demande internationale croissante, telles que la Ridley Island Energy Export Facility (REEF). Des projets comme le REEF amélioreront la disponibilité d’un avitaillement maritime durable et soutiendront les efforts mondiaux de décarbonisation des sources d’énergie à fortes émissions.

« Notre gouvernement est fier de s’associer au port de Prince Rupert, dans le cadre de notre initiative Integrated Marketplace, afin de réduire les émissions et de créer des opportunités économiques grâce à l’innovation locale qui contribuera à créer le port le plus vert du Canada », a déclaré l’honorable Rob Fleming, ministre des transports et de l’infrastructure de la Colombie-Britannique.

Tout au long de la porte d’entrée de Prince Rupert, les partenaires portuaires s’efforcent de décarboniser l’ensemble de la chaîne de valeur et de veiller à ce que, de la source de production à l’utilisation finale, des efforts soient déployés pour réduire l’empreinte environnementale. Par exemple, Dow, partenaire de l’APPR, a annoncé l’investissement final de son projet Path2Zero de Fort Saskatchewan, qui produira de l’éthylène et des dérivés de polyéthylène à faible teneur en carbone pour des clients internationaux.

« Edmonton est parfaitement située pour servir de plaque tournante au port de Prince Rupert et aux marchés mondiaux. Cette connexion renforcera la capacité de l’Alberta à fournir les solutions énergétiques responsables dont le monde a besoin pour soutenir la sécurité énergétique et l’amélioration du niveau de vie dans le monde », a déclaré l’honorable Danielle Smith, premier ministre de l’Alberta.

FAITS EN BREF :

  • Avec le port naturel le plus profond d’Amérique du Nord, le premier terminal à conteneurs navire-rail du continent et la route commerciale la plus courte et la plus rapide de la région transpacifique, le port de Prince Rupert continue de montrer la voie de l’innovation en matière de chaîne d’approvisionnement pour ses clients.
  • Lancé il y a dix ans, le programme Green Wave de la PRPA incite les chargeurs à mettre en œuvre des mesures de réduction des émissions et des pratiques durables afin d’améliorer leurs performances environnementales.
  • Le récent investissement de 7,6 millions de dollars de PRPA dans Fairview Shore Power, réalisé avec l’aide du Fonds canadien d’encouragement à une économie à faibles émissions de carbone, permet aux porte-conteneurs compatibles de passer de leurs générateurs principaux à de l’électricité propre lorsqu’ils sont amarrés au terminal. Cette option permet d’éviter environ 75 tonnes d’émissions de gaz à effet de serre par navire, en plus des autres émissions atmosphériques liées aux gaz d’échappement des navires.
  • En 2024, l’APPR fait activement avancer les programmes et les projets pilotes avec nos partenaires qui faciliteront l’utilisation accrue de l’électricité, de l’hydrogène et du diesel renouvelable en tant que substituts d’énergie à faible teneur en carbone dans le port.
  • L’APPR se concentre sur le développement d’infrastructures innovantes et efficaces, telles que le corridor de raccordement Fairview-Ridley, qui présentent des avantages environnementaux pour soutenir le mandat du port. Le Connector Corridor, une route portuaire privée dédiée reliant le terminal à conteneurs Fairview de DP World à Ridley Island, a réduit la distance parcourue par les camions porte-conteneurs dans l’écosystème portuaire de 21 km à 5,3 km, ce qui a entraîné une réduction estimée à 60 % de l’intensité des émissions de gaz à effet de serre provenant des camions portuaires.
  • Déterminée à partager les bénéfices de la croissance de la porte d’entrée, l’APPR travaille avec les Premièr Nations et les entreprises indigènes pour développer l’emploi et les opportunités économiques indigènes. Dans la main-d’œuvre du port de Prince Rupert, 39 % des travailleurs sont autochtones, ce qui reflète directement les caractéristiques démographiques des résidents de Prince Rupert.

Voir plus de nouvelles

Nouvelles
janvier 18, 2024

Le port de Prince Rupert traitera 23,5 millions de tonnes de marchandises en 2023, soit une baisse annuelle de 5 %.

L'Administration portuaire de Prince Rupert (APPR) a annoncé aujourd'hui que 23,5 millions de tonnes de marchandises ont été transporté par le port de Prince Rupert en 2023, soit cinq pour cent de moins que les volumes de 2022.

Lire la suite
Nouvelles
décembre 5, 2023

Début des travaux pour le projet d’installation d’exportation d’énergie de Ridley

Suite à l'autorisation de permis accordée par l'Administration portuaire de Prince Rupert (APPR), le projet Ridley Energy Export Facility (REEF) commence les premiers travaux cette semaine sur l'île Ridley.

Lire la suite