Lax Kw’alaams Rescue Society modernise son équipement de recherche et de sauvetage en mer


Mardi 21 mai 2019

L’Autorité portuaire de Prince Rupert (APPR) a participé à un événement organisé le 17 mai pour célébrer l’achèvement de la modernisation de l’équipement de recherche et de sauvetage de la Lax Kw’alaams Rescue Society, auquel l’APPR a contribué à hauteur de 55 345 dollars grâce à son Fonds d’investissement communautaire.

L’équipement de la station 65 de la Marine royale canadienne de recherche et de sauvetage de Lax Kw’alaams (RCM-SAR) était obsolète et nécessitait des réparations fréquentes, ce qui entraînait des temps d’arrêt pour l’équipe de recherche et de sauvetage. En modernisant les moteurs et l’équipement électronique, la société de sauvetage améliorera le temps de réponse aux incidents et pourra effectuer des sauvetages plus complexes à l’avenir. La modernisation comprenait l’achat et l’installation d’un radar et d’équipements de communication, ainsi que la manipulation générale des bateaux, des équipements d’intervention d’urgence et des équipements de recherche infrarouge orientés vers l’avant.

« L’objectif principal de la société de sauvetage est de s’assurer que nous sommes prêts à répondre à n’importe quelle situation qui se présente à nous. Ce projet nous y aide », a déclaré James Henry Sr. de la société de sauvetage Lax Kw’alaams. « Nous nous réjouissons de poursuivre notre relation avec l’autorité portuaire afin d’améliorer la préparation à la sécurité dans nos eaux.

« Nous sommes heureux de nous associer à des organisations bénévoles dévouées comme la Lax Kw’alaams Rescue Society pour soutenir des projets communautaires essentiels qui contribuent directement à la sécurité maritime », a déclaré Shaun Stevenson, président-directeur général de l’autorité portuaire de Prince Rupert. « Nous considérons qu’il s’agit d’un excellent exemple de la manière dont notre organisation peut s’assurer que le succès du port est partagé par des projets qui permettent des bénéfices à long terme pour les membres de la communauté de la côte nord.

La Lax Kw’alaams Rescue Society compte 22 membres et est l’une des 33 organisations bénévoles de recherche et de sauvetage de la Marine royale canadienne en Colombie-Britannique. Ces équipes de bénévoles, composées de plus de 1 000 personnes, sont disponibles 24 heures sur 24 tout au long de l’année, prêtes à répondre aux urgences en matière de recherche et de sauvetage en mer. Le réseau de stations RCM-SAR répond en moyenne à 800 sauvetages par an et, en 2018, les stations RCM-SAR ont consacré un total de 994 heures à des missions de recherche et de sauvetage.

La station RCM-SAR 65 de la Lax Kw’alaams Rescue Society travaille en étroite collaboration avec les stations RCM-SAR de Prince Rupert et de Gitxaala. Sa juridiction s’étend au nord jusqu’à Kincolith, à environ une heure de route. En outre, RCM-SAR 65 reçoit des appels de navires en détresse qui se trouvent dans les eaux libres du détroit d’Hécate.

L’Autorité portuaire de Prince Rupert (APPR) a participé à un événement organisé le 17 mai pour célébrer l’achèvement de la modernisation de l’équipement de recherche et de sauvetage de la Lax Kw’alaams Rescue Society, auquel l’APPR a contribué à hauteur de 55 345 dollars grâce à son Fonds d’investissement communautaire.

Voir plus de nouvelles

Nouvelles
janvier 18, 2024

Le port de Prince Rupert traitera 23,5 millions de tonnes de marchandises en 2023, soit une baisse annuelle de 5 %.

L'Administration portuaire de Prince Rupert (APPR) a annoncé aujourd'hui que 23,5 millions de tonnes de marchandises ont été transporté par le port de Prince Rupert en 2023, soit cinq pour cent de moins que les volumes de 2022.

Lire la suite
Nouvelles
décembre 6, 2023

L’Administration portuaire de Prince Rupert signe un protocole d’accord mondial sur les couloirs de navigation verts multiportuaires et multijuridictionnels

L'Administration portuaire de Prince Rupert (APPR) a signé le protocole d'accord mondial sur les corridors de transport maritime écologique multiportuaire afin d'établir des corridors internationaux de transport maritime écologique de la côte Ouest du Canada vers l'Asie et le Moyen-Orient.

Lire la suite