L’autorité portuaire de Prince Rupert vient en aide aux équipages des navires


ENTRÉE EN VIGUEUR LE 25 JUIN 2020

PRINCE RUPERT, COLOMBIE-BRITANNIQUE – En cette Journée internationale des gens de mer, l’Administration portuaire de Prince Rupert (APPR) exprime sa gratitude aux marins du monde entier et reconnaît le rôle essentiel qu’ils jouent dans le commerce mondial, en particulier en cette période de pandémie sans précédent.

Au cours des mois qui ont suivi la restriction des voyages internationaux imposée par le COVID-19, des centaines de milliers de marins marchands ont été bloqués à bord de navires dans le monde entier, incapables de changer d’équipage ou de rentrer chez eux. Selon l’Organisation maritime internationale des Nations unies, certains marins sont restés bloqués en mer pendant 15 mois, bien au-delà de la limite fixée par les conventions internationales. La pression constante et l’incertitude ont mis à rude épreuve ces travailleurs essentiels, qui sont responsables du transport de 80 % des marchandises dans le monde.

Cette crise croissante a incité l’APPR à signer la déclaration de la table ronde des autorités portuaires sur le COVID-19, à manifester son soutien aux hommes et aux femmes qui assurent la fluidité du commerce maritime et à chercher des moyens de les aider tout en respectant les directives fédérales. Transport Canada a mis en œuvre des règlements pour les marins à bord de navires étrangers, limitant les congés à terre à quatre heures pour des raisons essentielles uniquement (urgence personnelle, familiale ou médicale). Soucieuse d’apporter une aide directe, en particulier à ceux qui contribuent au succès de la porte d’entrée de Prince Rupert, l’équipe des opérations maritimes de l’APPR a récemment coordonné un moyen pour les marins de quitter les limites de leur navire pour un repos bien mérité, tout en se conformant aux règles de Transports Canada.

L’APPR a mis au point une méthode sûre pour offrir des pauses à l’équipage des navires ancrés dans le port de Prince Rupert, ce qui leur permet de revenir à terre et de rester isolés. Les marins ont accès à un espace sécurisé à l’extérieur du terminal Northland, où le personnel de l’APPR a installé des tentes, un grill, de la nourriture et d’autres fournitures à leur disposition. Jusqu’à présent, plus de 30 marins ont participé au programme de pause à terre et ont passé plusieurs heures à se détendre, à manger et à accéder au wifi pour se connecter avec leurs familles et leurs proches avant d’être ramenés à leur navire. Pour beaucoup de ces marins, c’était la première fois qu’ils retrouvaient la terre ferme depuis plusieurs mois.

« L’autorité portuaire de Prince Rupert est reconnaissante de pouvoir soulager les équipages des navires qui visitent notre port. Alors que la pandémie a eu un impact sur nos vies à tous, les marins sont confrontés à des exigences quotidiennes qui vont bien au-delà de l’appel normal du devoir », a déclaré Shaun Steveson, président-directeur général de l’autorité portuaire de Prince Rupert. « Il est important de prendre en compte le sort de ces travailleurs essentiels, qui sont indispensables à notre économie et à notre chaîne d’approvisionnement mondiale, et de faire ce que nous pouvons pour les soutenir ».

« Tout au long de la pandémie, les marins ont joué un rôle essentiel dans le soutien du commerce pour le Canada, mais ils n’ont pas pu rentrer dans leurs foyers et leurs communautés en raison des restrictions mondiales sur les voyages », a déclaré Robert Lewis-Manning, président de la Chamber of Shipping. « Les efforts déployés par l’autorité portuaire de Prince Rupert pour permettre aux marins de faire une courte pause tout en respectant les règles de santé publique sont importants et appréciés. Les marins ont besoin de toute urgence que les gouvernements du monde entier soutiennent la libre circulation des marins afin que les changements d’équipage puissent reprendre. La santé des marins doit être abordée avant qu’elle ne devienne une crise et nous espérons que le Canada jouera un rôle de premier plan pour faciliter le dialogue à l’échelle mondiale ».

-30-

A PROPOS DE L’AUTORITE PORTUAIRE DE PRINCE RUPERT :

L’autorité portuaire de Prince Rupert gère le port de Prince Rupert, la porte commerciale la plus septentrionale de la côte ouest du Canada. Le port de Prince Rupert est le point d’ancrage de l’une des chaînes d’approvisionnement les plus rapides et les plus fiables entre l’Amérique du Nord et l’Asie. Il fournit une infrastructure vitale aux expéditeurs et aux industries qui acheminent leurs marchandises et leurs ressources vers le marché. Le port gère environ 50 milliards de dollars de valeur commerciale par an et soutient environ 3600 emplois directs de la chaîne d’approvisionnement dans le nord de la Colombie-Britannique, 310 millions de dollars de salaires annuels et 125,5 millions de dollars de recettes publiques annuelles. En 2018, un volume record de 26,7 millions de tonnes de marchandises a transité par le port de Prince Rupert.

POUR LES DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS DES MÉDIAS, VEUILLEZ CONTACTER
Monika Cote
Responsable de la communication d’entreprise
Autorité portuaire de Prince Rupert
250.627.2550
mcote@rupertport.com

Voir plus de nouvelles

Nouvelles
avril 8, 2024

Deux nouveaux directeurs sont nommés au conseil d’administration de l’Administration portuaire de Prince Rupert

L'Administration portuaire de Prince Rupert (APPR) a annoncé aujourd'hui des changements au sein de son conseil d'administration.

Lire la suite
Nouvelles
mars 7, 2024

Le Club de Smithers réussit un trou en un avec le partenariat de l’APPR

Le club de golf de Smithers est maintenant à l’aise comme un atout récréatif tout au long de l’année, après le travail a été fait pour rendre les parcours plus accessibles et plus sûrs pendant les mois de l’hiver.

Lire la suite
Nouvelles
février 29, 2024

L’APPR et Kitsumkalum signent un accord de partenariat

L'Administration portuaire de Prince Rupert (APPR) et la Première Nation de Kitsumkalum ont le plaisir d'annoncer qu'elles ont conclu un accord qui régira la façon dont les deux organisations travailleront ensemble dans les années à venir.

Lire la suite