Le port de Prince Rupert traitera 23,5 millions de tonnes de marchandises en 2023, soit une baisse annuelle de 5 %.


L’Administration portuaire de Prince Rupert (APPR) a annoncé aujourd’hui que 23,5 millions de tonnes de marchandises ont transité par le port de Prince Rupert en 2023, soit cinq pour cent de moins que les volumes de 2022.

Il s’agit d’une troisième année consécutive de baisse des volumes, qui reflète les défis posés par la modification des routes maritimes mondiales, la faiblesse de la demande d’importations et la concurrence avec d’autres portes d’entrée commerciales nord-américaines pour le fret discrétionnaire. Cependant, malgré la baisse des volumes, des étapes importantes ont été attient en 2023 qui soutiennent l’évolution de la porte d’entrée commerciale pour devenir plus compétitive, résiliente et durable à court et à long terme.

« Le port de Prince Rupert se trouve à un moment critique, et nous nous concentrons sur l’expansion active des services, de la capacité et des compétences nécessaires pour renforcer notre avantage concurrentiel sur lequel les partenaires commerciaux et l’industrie comptent et pour développer notre porte d’entrée », a déclaré Shaun Stevenson, président et directeur général de l’Administration portuaire de Prince Rupert. « Les résultats de 2023 soulignent l’importance des projets déjà en cours pour développer une infrastructure de transbordement à grande échelle et construire de nouvelles installations d’exportation d’énergie. Ces développements ouvriront un nouveau chapitre dans le commerce intermodal au port et ancreront le rôle du Canada dans la sécurité énergétique mondiale pour les décennies à venir. »

Le terminal à conteneurs Fairview de DP World Prince Rupert a vu ses volumes diminuer de 32 % en 2023. Cette baisse significative est due à un déclin plus large des importations intermodales nord-américaines et à une forte concurrence sur les routes commerciales transpacifiques. Les performances du terminal ont également été affectées par des conflits sociaux qui ont interrompu les opérations pendant 13 jours au troisième trimestre.

La demande de produits énergétiques de l’Ouest canadien a été forte en 2023, le terminal d’exportation de propane de Ridley Island d’AltaGas ayant expédié près de 2 millions de tonnes, soit une augmentation de 13 % par rapport à 2022. Le terminal de GPL en vrac de Watson Island de Pembina est entré dans sa troisième année d’exploitation et a traité près de 494 000 tonnes, soit une baisse de 8 % d’une année sur l’autre. Le terminal de granulés de bois Westview de Drax a expédié 1,3 million de tonnes vers les marchés d’Europe et d’Asie.

Trigon Pacific Terminals a également connu une bonne année, avec 8,8 millions de tonnes de produits secs en vrac, dont 5,4 millions de tonnes de charbon métallurgique, qui ont transité par son terminal. Les expéditions de ce produit ont augmenté de 51 % par rapport à 2022.

Une meilleure année de récolte a permis à Prince Rupert Grain d’expédier près de 3,6 millions de tonnes de produits agricoles de l’Ouest canadien, soit une augmentation de 11 % d’une année sur l’autre.

Le trafic de croisière a presque doublé par rapport aux volumes de 2022, avec 81 327 croisiéristes transitant par Prince Rupert en 2023. C’est également la première année que les opérations du terminal de croisière, la programmation, les services aux passagers et les excursions à terre ont été gérés par Global Ports Holding (GPH), le plus grand opérateur indépendant de ports de croisière au monde.

En 2023, le port de Prince Rupert a fait avancer de nombreux projets et partenariats stratégiques qui sont essentiels au renforcement et à la diversification de la porte d’entrée commerciale. Ces projets permettront au port de Prince Rupert de continuer à ancrer un commerce compétitif et résilient, tout en jouant un rôle de premier plan dans le développement de chaînes d’approvisionnement mondiales durables:

  • La construction du projet de logistique d’exportation de l’île Ridley, d’une valeur de 750 millions de dollars, a commencé. Il s’agit d’une installation innovante à grande échelle qui permettra le transbordement de plusieurs produits d’exportation du rail au conteneur. RayMont Logistics développera et exploitera les installations de transbordement du site qui fourniront une capacité totale de 400 000 EVP par an et commenceront à fonctionner au troisième trimestre 2026.
  • L’installation d’exportation d’énergie Ridley, une coentreprise entre AltaGas et Vopak, a signé un bail à long terme sur un site de 190 acres administré par l’Administration portuaire de Prince Rupert. Le terminal proposé développera une infrastructure capable de fournir plus de 7 millions de tonnes de capacité pour une variété de cargaisons liquides en vrac, y compris des sources d’énergie à faible teneur en carbone telles que le propane, le butane et le méthanol. Les travaux préliminaires ont commencé sur l’installation de stockage et d’exportation de liquides en vrac au quatrième trimestre 2023, la décision finale d’investissement étant prévue pour le deuxième trimestre 2024.
  • Le GPH continue de travailler avec l’APPR, les entreprises locales et les compagnies de croisière pour augmenter le nombre de passagers au cours des prochaines années, tout en veillant à ce que l’infrastructure et les équipements soient en place pour supporter une augmentation significative du nombre de croisiéristes.

Cliquez ici pour voir le résumé du trafic de décembre 2023 de l’APPR.

Voir plus de nouvelles

Nouvelles
décembre 6, 2023

L’Administration portuaire de Prince Rupert signe un protocole d’accord mondial sur les couloirs de navigation verts multiportuaires et multijuridictionnels

L'Administration portuaire de Prince Rupert (APPR) a signé le protocole d'accord mondial sur les corridors de transport maritime écologique multiportuaire afin d'établir des corridors internationaux de transport maritime écologique de la côte Ouest du Canada vers l'Asie et le Moyen-Orient.

Lire la suite
Nouvelles
décembre 5, 2023

Début des travaux pour le projet d’installation d’exportation d’énergie de Ridley

Suite à l'autorisation de permis accordée par l'Administration portuaire de Prince Rupert (APPR), le projet Ridley Energy Export Facility (REEF) commence les premiers travaux cette semaine sur l'île Ridley.

Lire la suite