Nouveau directeur nommé au Conseil de l’Administration portuaire de Prince Rupert

EN EFFET AU 26 JUIN 2024

PRINCE RUPERT, Colombie Britannique – L’Administration portuaire de Prince Rupert (APPR) a annoncé le 26 juin des changements au Conseil d’Administration. L’honorable Pablo Rodriguez, ministre des Transports du gouvernement du Canada, a confirmé la nomination de Rod Graham.

Monsieur Graham est Président de Velocity Truck Centres au Canada, et il a l’expérience étendue comme cadre supérieur d’entreprise dans plusieurs secteurs, y compris les investissements et finances, le transport, l’énergie alternative, la construction, la fabrication, et les services de ressources. M. Graham est un analyste financier diplômé avec un MBA de Ivey School of Business à l’Université Western, et un diplômé du programme de l’Institute of Corporate Directors. Basé à Calgary, il a servi plus de 25 conseils du public, privé et à but non lucratif dans l’ouest du Canada, y compris le conseil des gouverneurs du Conseil d’Entreprises de la Colombie-Britannique. Et aussi, la corporation des opportunités d’autochtones d’Alberta. Son mandat de trois ans a commencé le 17 juin, 2024.

« De notre organisation, je félicite Rod et je lui souhaite bienvenue, » a déclaré Shaun Stevenson, Président et Directeur Général de l’Administration portuaire de Prince Rupert. « Rod possède l’expérience et des connaissances précieuses pour le Conseil d’Administration de l’APPR alors que nous entrons le volet le plus significatif de développement dans l’histoire du port de Prince Rupert. »

M. Graham remplacera membre de sortant Frans Tjallingii, qui a été nommé par le ministre de Transport en 2017. M. Tjallingii a servi comme Président de 2019 jusqu’au 2024. Le Conseil d’Administration de l’APPR va choisir la nouvelle présidence de son adhésion dans les prochaines semaines.

« Nous étendons notre appréciation à Frans pour son leadership au sein du Conseil et ses contributions pendant une période critique d’investissement et d’accroissement de la porte d’entrée, particulièrement en ce qui concerne son engagement et leadership en avançant la stratégie durable et les buts de décarbonisation du port de Prince Rupert, » Stevenson a dit.

Le Conseil de l’Administration portuaire de Prince Rupert est composé de sept personnes. Trois membres du conseil sont nommés directement par chaque niveau du gouvernement – municipale, provinciale, et fédérale – tandis que la balance est désignée par le gouvernement fédéral en consultation avec le comité de nomination d’utilisateur du port. Les membres du conseil sont désignés pour un terme de pas plus de trois années, avec un terme maximum de trois termes.

-30-

A PROPOS DE L’ADMINISTRATION PORTUAIRE DE PRINCE RUPERT

L’Administration portuaire de Prince Rupert gère le port de Prince Rupert, la porte d’entrée du commerce le plus au nord sur le côté ouest du Canada. Le port de Prince Rupert ancre une chaîne d’approvisionnement le plus rapide et fiable entre l’Amérique du Nord et l’Asie, en fournissant l’infrastructure vital pour supporter les expéditeurs et les industries lorsqu’ils transportent leurs marchandises et ressources aux marchés. Le port traite environ 60$ milliard en valeur du commerce par année, et support environ 3,300 emplois directs de la chaîne d’approvisionnement dans le nord de la C.B., 340$ millions en salaires annuelles, et génère 1.4$ milliards pour l’économie du nord de la C.B.

POUR LES DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS DES MÉDIAS, VEUILLEZ CONTACTER

Olivia Mowatt
Agente principale de communications
L’Administration portuaire de Prince Rupert
omowatt@rupertport.com

EN EFFET le 10 juin 2024

PRINCE RUPERT, COLOMBIE-BRITANNIQUE – Par le biais du projet de l’Integrated Marketplace, dirigé par Innovate BC, des nouveaux camions lourds zéro et à faibles émissions (HDZEV) seront ajoutés aux opérations du port de Prince Rupert pour aider à réduire des émissions de gaz à effet de serre et de supporter la durabilité dans le secteur de transportation dans la province.

Dans le cadre du projet HDZEV, quatre nouveaux camions – deux alimentés à l’hydrogène, une batterie électrique et une co-combustion hydrogène-diesel – seront utilisés sur les routes opérationnelles existantes. Ces opérations fourniront des données pour mieux comprendre l’autonomie, la fiabilité et le meilleur cas d’utilisation potentiel pour les véhicules.

Innovate BC fournit le projet par l’Integrated Marketplace, qui travaille pour renforcer l’innovation dans la province en reliant des clients stratégiques qui représentent un certain nombre des plus larges facteurs de l’économie dans la Colombie-Britannique aux fournisseurs de service basés dans la C.B. pour réaliser, augmenter, et enfin, exporter des solutions technologiques de la C.B. L’Administration portuaire de Prince Rupert (PRPA), qui supervise le port de Prince Rupert, est le partenaire du banc d’essai pour ce projet.

« L’Integrated Marketplace sert de plateforme à des partenaires comme l’Administration portuaire de Prince Rupert, qui sont des contributeurs importants à la croissance économique de la Colombie-Britannique, pour réduire le risque de l’adoption de nouvelles technologies tout en appuyant les objectifs de décarbonisation et d’innovation de leurs organisations et de la province », a déclaré Peter Cowan, Président et Direction Général d’Innovate BC. « Nous sommes fiers de diriger ce projet et nous sommes impatients de voir ses résultats, et les données générées éclairer l’adoption accrue des véhicules zéro émission dans un plus grand nombre de secteurs industriels ici en Colombie-Britannique. »

En plus de la contribution du $2.45 millions au projet par le gouvernement de la C.B., le gouvernement du Canada a fourni $3 millions et l’APPR a contribué $500,000 pour réaliser le projet. Les fonds seront utilisés pour se procurer les véhicules zéros et à faibles émissions et pour financer l’infrastructure d’alimentation, de chargement, et d’entretien, y compris les chargeurs de véhicules électriques et de production locale d’hydrogène vert.

« Ce partenariat entre les gouvernements, l’industrie et les entreprises de la Colombie-Britannique aidera à accélérer les progrès continus du port de Prince Rupert vers la décarbonisation des opérations portuaires et à permettre une plus grande compétitivité et durabilité pour les chaînes d’approvisionnement canadiennes », a déclaré Shaun Stevenson, Président et Direction Général de l’Administration portuaire de Prince Rupert. « L’utilisation de véhicules à émissions zéros et faibles est un élément important de la stratégie de l’Administration portuaire de Prince Rupert visant à réduire les émissions de carbone liées aux ports de 30 % supplémentaires d’ici 2030 et à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. »

Parmi les autres partenaires du projet, mentionnons Velocity Truck Centres, qui appuieront l’achat et l’entretien de la pile à combustible à hydrogène, de la co-combustion hydrogène-diesel et des camions lourds de classe huit à batterie-électricité. Les camions seront exploités par Gat Leedm Logistics et alimentés en partie par Hydra Energy, basée à Delta, qui produira du carburant à l’hydrogène pour les camions participants. NuPort Robotics installera du matériel, dirigera la collecte de données et la production de rapports pour prendre en charge les mesures de performance, l’acquisition de données et l’analyse du projet.

Les tests des véhicules fourniront l’information important à propos de leurs performances, la capacité technique, et la fiabilité opérationnelle. Le projet sera en effet jusqu’au la fin de 2026.

L’Integrated Marketplace fonctionne grâce à des partenariats avec les principaux sites de bancs d’essai, qui comprennent actuellement le port de Prince Rupert, l’aéroport international de Vancouver (YVR) et le port de Vancouver. Le lancement du projet HDZEV au port de Prince Rupert fait suite à l’annonce du projet de marché intégré du système de stockage d’énergie par batterie (BESS) de Moment Energy à YVR, qui fournira une capacité de recharge à grande vitesse pour les véhicules du parc automobile. Ensemble, ces projets visent à améliorer les opérations des bancs d’essai partenaires et à accélérer la décarbonisation dans la province.

Pour apprendre plus à propos de Ignite, visiter : www.innovatebc.ca/programs/zev

CITATIONS

L’Honourable Pablo Rodriguez, ministre du Transport, Canada

« Encourager l’utilisation de véhicules zéro émission est une étape cruciale vers un réseau de transport plus propre. En investissant dans des initiatives comme celle-ci, nous réduisons non seulement les émissions de gaz à effet de serre, mais nous créons également un précédent pour le transport commercial durable à l’échelle nationale. Grâce à des initiatives comme le Programme de camionnage zéro émission, nous nous attaquons activement à la pollution et développons une économie plus forte qui profite à tous les Canadiens.

Rob Fleming, ministre du Transport and l’Infrastructure

« L’objectif de ce projet pilote – réduire les coûts de transport grâce à l’utilisation de véhicules à émissions nulles et faibles – peut être un avantage concurrentiel pour les industries de la Colombie-Britannique. C’est un autre élément pour rendre notre chaîne d’approvisionnement plus efficace et résiliente, les principales caractéristiques de notre plan d’action sur le mouvement des marchandises ».

Brenda Bailey, ministre de l’Emploi, du Développement économique et l’Innovation

« Grâce au marché intégré, nous rassemblons des entreprises locales pour partager des technologies novatrices afin de résoudre les défis réels auxquels d’autres entreprises sont confrontées. Ces nouveaux véhicules à émissions nulles et faibles viendront au port de Prince Rupert pour appuyer l’objectif de notre Plan directeur industriel de saisir de nouvelles occasions dans la croissance de l’énergie propre et des industries durables partout en Colombie-Britannique, créant ainsi une plus résiliente et propre l’économie ».

Jennifer Rice, MLA pour le Côte Nord

« C’est incroyable de voir des bancs d’essai de l’Integrated Marketplace dans des collectivités rurales comme Prince Rupert créer des solutions importantes pour l’industrie. Les données recueillies dans le cadre du projet auquel participeront le Velocity Truck Centre, Gat Leedm Logistics et l’Administration portuaire de Prince Rupert aideront d’autres entreprises de la Colombie-Britannique à en apprendre davantage sur l’adoption de véhicules zéro émission, ce qui facilitera la transition pour les entreprises intéressées ».

Rod Graham, Président, Velocity Truck Centres Canada

« Velocity Truck Centres est très fier de faire partie de cette initiative monumentale de réduction des gaz à effet de serre du port de Prince Rupert. Nous sommes ravis d’aider à soutenir et à maintenir de nouvelles technologies de transport propres qui favoriseront la durabilité dans le secteur provincial des transports en Colombie-Britannique. Nous sommes particulièrement heureux de travailler avec nos partenaires autochtones chez Gat Leedm Logisitics. Leur histoire et l’intendance des terrains portuaires et du territoire environnant sont très importantes pour les valeurs fondamentales de notre entreprise ».

Raghavender Sahdev, Président et Directeur Général, NuPort Robotics

« NuPort est ravi de jouer un rôle dans ce projet démontrant les avantages des véhicules commerciaux zéro émission. Le soutien de tels projets novateurs s’harmonise avec notre vision de la circulation efficace, sécuritaire et durable des biens et des services, favorisant ainsi une plus grande adoption par les principaux intervenants du secteur des transports ».

POUR LES DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS DES MÉDIAS, CONTACTER :

Michael Gleboff
Innovate BC
Gestionnaire de la communication et de la communauté
mgleboff@innovatebc.ca
604-602-5210

Olivia Mowatt
L’Administration portuaire de Prince Rupert
Responsable de la communication
omowatt@rupertport.com
250-627-2588

Photo de groupe des membres de l'équipe qui ont amené le premier camion HDZEV au port de Prince Rupert.
Le camion électrique Gat Leedm devant le terminal Fairview à Prince Rupert

EN EFFET le 4 juin 2024

PRINCE RUPERT, COLOMBIE-BRITANNIQUE – Trois entreprises sont honorées pour leur participation exceptionnelle au programme « Green Wave » de l’Administration portuaire de Prince Rupert (APPR).

Les lauréats du prix de la Vague Verte 2023 sont la compagnie de porte-conteneurs COSCO, la compagnie de transport de gaz liquéfié Navigator Gas LLC et le service de transport côtier de passagers et de véhicules BC Ferries.

L’APPR reconnaît également les propriétaires du vraquier KEY GUARDIAN et du navire de croisière ROALD AMUNDSEN pour l’utilisation de la technologie d’atténuation du bruit sous-marin afin de réduire les impacts du bruit des navires sur les communications des mammifères marins le long de la côte ouest du Canada. Le ROALD AMUNDSEN est le premier navire de croisière d’expédition électrique hybride au monde et le premier navire de faire appel à Prince Rupert avec une notation de bruit sous-marin de la société de classification des navires mondialement reconnue DNV.

Introduit en 2013, le programme de Vague Verte fournis des incitations financières aux navires commerciaux qui investissent volontairement dans des mesures durables pour l’environnement. En utilisant des normes reconnues partout dans l’industrie de maritime globale, l’APPR offre une réduction des droits de port en fonction des émissions et du bruit sous-marin du navire. Les exigences du programme de Vague Verte sont mises à jour régulièrement pour incorporer des meilleures pratiques environnementales en évolution.

« L’Administration portuaire de Prince Rupert salue les lauréats de la Vague Verte 2023 – dont chacun est lauréat à plusieurs reprises – pour leur investissement continu dans le transport durable et de proactivement réduire leur empreinte environnementale, » a déclaré Shaun Stevenson, Président et Directeur Général de l’Administration portuaire de Prince Rupert. « Notre organisation est fière du niveau de participation au programme de Vague Verte et de la façon dont il représente nos efforts collectifs au sein de l’industrie mondiale de navigation maritime pour permettre l’adoption et l’accélération de pratiques durables. »

Le programme de « Green Wave » est un composant important de l’engagement de l’APPR à la durabilité environnementale et il support les actions continus de l’organisation à réduire le dioxyde de carbone, les particules en suspension dans l’air, les oxydes d’azote, et le dioxyde de soufre dans le bassin atmosphérique autour le port de Prince Rupert. Depuis 2014, il y avait un total de ~540 visites qui répondait aux normes de la Vague Verte dessous la notation de RightShip Greenhouse Gas Emissions (GHG). Ce méthode, développé par l’évaluation de l’environnement maritime du chef de file mondial, permet d’évaluer les navires en fonction de leur efficacité relative. Par conséquent, environ 615,200 tonnes d’émissions de GHG ont été évitées dans le bassin atmosphérique local pendant une dizaine d’années, ce qui équivaut à retirer 12,960 véhicules de tourisme de la route pendant un an. Ces épargnes sont importantes pour le but de l’APPR à réduire l’intensité de carbone dans la porte d’entrée de Prince Rupert par un autre 30 pour cent par 2030, et d’avoir la neutralité carbone par 2050.

FAITS EN BREF :

  • 37 pour cent de toutes les visites de navires commerciaux au port de Prince Rupert en 2023 étaient admissibles au programme de la Vague Verte.
  • 92 navires individuels répondaient aux critères du programme Vague Verte en 2023, la majorité d’entre eux se sont qualifiés par RightShip (39) et l’Indice des navires environnementaux (40).

POUR LES DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS DES MÉDIAS, CONTACTER :

Olivia Mowatt
Agente de communication principale
L’Administration portuaire de Prince Rupert
omowatt@rupertport.com

EN EFFET le 30 mai 2024

PRINCE RUPERT, COLOMBIE-BRITANNIQUE – L’Administration portuaire de Prince Rupert félicite Vopak et AltaGas pour leur décision finale d’investissement positive concernant l’installation d’exportation d’énergie Ridley (REEF). Il s’agit d’une étape importante pour le port de Prince Rupert, puisqu’il s’agit de l’investissement le plus important de son histoire, avec un coût d’investissement de 1,35 milliard de dollars.

Le REEF offrira au secteur énergétique canadien un accès sans précédent au marché en facilitant l’exportation de gaz de pétrole liquéfiés, de méthanol et d’autres liquides en vrac. Ce projet consolide le rôle essentiel du Canada dans la transition énergétique mondiale et confirme également le rôle de premier plan du port de Prince Rupert dans la facilitation et la diversification du portefeuille commercial du Canada.

Lire le communiqué de presse en entier (disponible seulement en anglais):

AltaGas https://www.altagas.ca/newsroom/news-releases/altagas-and-vopak-reach-positive-final-investment-decision-ridley-island

Vopak https://www.vopak.com/newsroom/news/altagas-and-vopak-reach-positive-final-investment-decision-ridley-island-energy

EN EFFET LE 23 MAI 2024

PRINCE RUPERT, C.-B. – La Banque canadienne de l’infrastructure (BIC) a atteint la clôture financière d’un prêt de 150 millions de dollars à l’Administration portuaire de Prince Rupert (APPR) pour la première phase d’un projet pour construire CANXPORT. La nouvelle plate-forme logistique d’exportation augmentera la capacité et le potentiel de transbordement rail-conteneur de plusieurs produits d’exportation dans le port de Prince Rupert, améliorera les chaînes d’approvisionnement canadiennes et stimulera le commerce et la croissance économique.

Les travaux ont déjà commencé pour préparer l’un des ports les plus achalandés du Canada à accueillir la nouvelle installation, située à une courte distance du terminal à conteneurs Fairview, qui donnera accès à la capacité d’améliorer l’équilibre entre les cargaisons importées et exportées, ce qui profitera à l’activité intermodale plus large du port et générera des retombées économiques et des emplois locaux, à la fois directs et indirects, au sein de la collectivité.

Cette installation novatrice permettra de conteneuriser efficacement des marchandises en vrac telles que des produits agricoles, forestiers et des résines plastiques, avec la possibilité de s’étendre et de se diversifier pour traiter d’autres cargaisons à l’avenir. L’envergure du projet, les capacités du train-bloc et l’intégration aux activités existantes du terminal à conteneurs faciliteront d’importantes occasions pour les exportateurs qui améliorent les chaînes d’approvisionnement des conteneurs et les façons d’atteindre les marchés internationaux. La capacité annuelle initiale de la plate-forme sera de 400 000 unités équivalentes de vingt pieds (conteneurs).

Des partenaires autochtones locaux participent à l’élaboration et à l’exploitation de CANXPORT. Le contrat principal de développement du site a été attribué par l’APPR à une coentreprise autochtone composée de la Première Nation Metlakatla, de la bande des Lax Kw’alaams, de la Nation Gitxaała et d’IDL Projects Inc. Metlakatla et Lax Kw’alaams sont également propriétaires majoritaires de Gat Leedm Logistics, le plus grand fournisseur de services de factage par camion dans le port, qui soutiendra également les activités de CANXPORT. Après la construction, les activités de CANXPORT devraient commencer au T3 2026.

Le financement de la deuxième phase, qui devrait être approuvé plus tard en 2024, servira à aider Ray-Mont Logistics à financer la construction de l’installation de transbordement et de la gare de stockage des conteneurs.

Les investissements en capital dans CANXPORT sont effectués par l’APPR, Ray-Mont Logistics et la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada (CN). Le gouvernement du Canada et le gouvernement de la Colombie-Britannique contribuent également financièrement à l’infrastructure du projet.

Il s’agit du premier investissement de la BIC dans un port canadien. Le port de Prince Rupert est une porte d’entrée essentielle pour le commerce canadien. Il expédie un portefeuille diversifié de cargaisons par le biais de plusieurs terminaux intermodaux, de vrac sec et de vrac liquide. Il s’agit du port de la côte ouest de l’Amérique du Nord le plus proche des marchés de l’Asie-Pacifique. Il est également le port naturel le plus profond d’Amérique du Nord, il est libre de glace toute l’année et peut accueillir les plus grands navires de la marine marchande.

Appuis :

Aider à accroître les exportations canadiennes en finançant le projet CANXPORT est un élément clé du mandat de la Banque de l’infrastructure du Canada. Le premier investissement portuaire de la BIC permettra d’augmenter les exportations grâce à l’ajout de cargaisons conteneurisées qui rehausseront le PIB et la compétitivité du pays tout en soutenant les communautés autochtones de Prince Rupert.

Ehren Cory, président-directeur général, Banque de l’infrastructure du Canada

Le port de Prince Rupert est un élément important de la chaîne d’approvisionnement du Canada, servant de porte d’entrée vitale pour le commerce. Cet investissement dans le projet CANXPORT marque une étape importante dans l’amélioration de l’efficacité et de la fiabilité de la navigation maritime, assurant ainsi un transport plus fluide des marchandises,

La population canadienne d’un océan à l’autre en bénéficiera.

L’hon. Pablo Rodriguez, ministre des Transports

Cet investissement dans l’expansion du port de Prince Rupert améliorera les capacités d’exportation du Canada vers la région de l’Asie-Pacifique, stimulant ainsi le commerce et la croissance économique. Nous nous réjouissons également des perspectives économiques incroyables que le projet CANXPORT offrira aux communautés autochtones de Prince Rupert.

Parm Bains, député de Steveston—Richmond Est, Colombie-Britannique, au nom de l’honorable Sean Fraser, ministre du Logement, de l’Infrastructure et des Collectivités

L’investissement historique de la Banque de l’infrastructure du Canada dans le projet CANXPORT du port de Prince Rupert permettra d’offrir des services de transbordement et de logistique à une échelle sans précédent et de débloquer des avantages concurrentiels importants pour les exportateurs canadiens. L’installation est stratégiquement située dans l’écosystème intermodal de la plate-forme et soutient l’engagement de l’Administration portuaire de Prince Rupert à concrétiser sa vision d’un port compétitif, résilient et durable.

Shaun Stevenson, président-directeur général, Administration portuaire de Prince Rupert

L’expansion du port de Prince Rupert offrira de nouvelles possibilités aux entreprises de la Colombie-Britannique pour acheminer leurs produits vers les marchés. L’investissement de 25 millions de dollars de notre gouvernement soutiendra les entreprises et la croissance de l’emploi partout dans la province, tout en maintenant la compétitivité de notre économie.

Rob Fleming, ministre des Transports et de l’Infrastructure, Colombie-Britannique

CANXPORT représente une occasion unique pour Ray-Mont d’offrir à sa clientèle la meilleure solution logistique d’exportation par conteneur en Amérique du Nord. L’installation offrira plus de 50 acres de terrain avec un potentiel d’expansion futur, trois voies en boucle chacune capable de manutentionner des trains de 10 500 pieds, et du camionnage sur des routes privées nous permettant de décarboner et d’électrifier nos activités. Grâce aux avantages naturels du port de Prince Rupert, nous serons en mesure d’offrir aux exportateurs des niveaux de productivité et de résilience de la chaîne d’approvisionnement inégalés.

Charles Raymond, président-directeur général, Ray-Mont Logistics

Le CN est fier de soutenir l’expansion du port de Prince Rupert grâce à son partenariat dans le cadre du projet CANXPORT. Cette plate-forme logistique d’exportation novatrice permettra non seulement d’améliorer les chaînes d’approvisionnement et les capacités commerciales du Canada, mais aussi d’offrir des possibilités de croissance à ses partenaires et aux collectivités locales, y compris aux entreprises dirigées par des Autochtones. Le port de Prince Rupert est une plate-forme clé qui permet à de nombreux secteurs d’accéder à de nouveaux marchés, et nous sommes ravis de partager les avantages de ce projet avec la clientèle de l’ensemble du réseau du CN.

Tracy Robinson, présidente-directrice générale, CN

Lire le communiqué de presse original de la Banque canadienne d’infrastructure

Image de drone du chantier de l'île Ridley
Chantier de CANXPORT Avril 2024

EN EFFET LE 13 MAI 2024

PRINCE RUPERT, C.-B. – Pour la première fois, les services avancés de rhinologie sera bientôt disponible aux patients autour du nord-ouest de la C.B., grâce à un partenariat entre l’Administration portuaire de Prince Rupert (APPR) et la Fondation de Dr. REM Lee Hospital.

Avec une contribution de $51,000 du Fonds d’Investissement Communautaire de l’APPR, un nouveau système de navigation Scopis d’Oto-rhino-laryngologiste (ORL) a été achetée pour l’Hôpital de Mills Memorial à Terrace. Le nouveau système d’imagerie offre la technologie pour une orientation d’haute définition pendant des chirurgies complexes du sinus et du crâne.

Cet investissement aidera des patients aussi éloignés que Burns Lake, Dease Lake, Haida Gwaii, Kitimat, Prince Rupert, Smithers, Stewart et Terrace.

Selon la Fondation, jusqu’à 60 pour cent de patients de rhinologie doivent subir une intervention chirurgicale. Avec le nouvel équipement d’ORL, la nécessité de se référer à Vancouver est réduite, et potentiellement va économiser en termes de déplacement et les dépenses pour les patients, tout en les rapprochant de leur soutien personnel.

Cette modernisation ne nécessitera pas de nouveaux instruments chirurgicaux, l’hôpital étant déjà équipé pour ce type d’intervention.

« Au nom de la Fondation de Dr. REM Lee, nous voulons remercier l’Administration portuaire de Prince Rupert pour le partenariat et le support pour l’amélioration des services de santé dans notre région, » a dit Chris Mallet, Président de la Fondation de Dr. REM Lee. « D’avoir un système d’ORL à la pointe de la technologie donnera les patients la chance de rester plus près d’eux et aussi d’assister avec le recrutement de médecins et techniciens qui se spécialisent dans les chirurgies d’Oto-rhino-laryngologiste. Nous apprécions la collaboration et generosité de l’Administration portuaire de Prince Rupert, et nous nous réjouissons de travailler ensemble à l’avenir. »

Ceci est maintenant la deuxième fois que l’APPR a investi dans l’hôpital de Terrace, d’après une contribution de $19,500 pour le Centre de Women’s Wellness and Colposcopy Clinic en 2021.

« Développer un meilleur avenir médical ici dans le nord-ouest et de supporter un niveau de vie amélioré pour les habitants dans le nord est très important, » a déclaré Shaun Stevenson, Président et Directeur Général de l’Administration portuaire de Prince Rupert. « L’APPR est fier de former un partenariat avec la Fondation de Dr. REM Lee Hospital pour optimiser les capacités internes et de fournir aux patients un certain soulagement pour éviter les déplacements à longue distance pour les services spécialisés. »

À ce jour, le Fonds d’Investissement Communautaire de l’APPR a contribué plus de $700,000 pour les achats de nouveau équipement médical et d’autres améliorations dans le nord-ouest de la C.B., y compris:

  • • L’hôpital régional de Prince Rupert – Projet du remplacement des lits – $150,
  • • L’hôpital régional de Prince Rupert – L’amélioration d’unité de soins pour le cancer – $100,000
  • • L’hôpital régional de Prince Rupert – Projet d’appareil d’échographie diagnostic – $72,500
  • • L’hôpital régional de Prince Rupert – Projet d’appareil de radiographie – $69,750
  • • L’hôpital régional de Prince Rupert – L’amélioration de l’équipement pour les petites articulaires – $60,500
  • • L’hôpital régional de Prince Rupert – Projet de l’optimisation de matériel chirurgical – $60,000
  • • L’hôpital régional de Prince Rupert – Projet de chambre de baignoire – $45,
  • • L’hôpital régional de Prince Rupert – Projet de soins palliatifs – $36,500
  • • L’hôpital régional de Prince Rupert – Guide de l’endoscope – $35,260
  • • Projet de l’aptitude à la démence – autocollants pour les portes – $15,

ENTRÉE EN VIGUEUR LE 23 AOÛT 2022

PRINCE RUPERT, COLOMBIE-BRITANNIQUE – L’un des centres communautaires les plus importants de Prince Rupert a subi une transformation significative, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, grâce à un partenariat entre le Fonds d’investissement communautaire de l’Administration portuaire de Prince Rupert (APPR) et l’Association de la maison de l’amitié de Prince Rupert. L’investissement a été conçu pour permettre les membres de la communauté d’accéder plus facilement à plus de 30 services éducatifs, culturels, sociaux, de santé et de bien-être et de loisirs. Deux autres projets ont été menés à bien cette année pour moderniser le bâtiment principal de la Friendship House, situé sur la rue Fraser à Prince Rupert, ce qui a permis d’améliorer considérablement la programmation et de rendre les installations plus sûres, plus efficaces et plus accessibles pour les milliers de personnes qui ont recours aux services de la Friendship House chaque année.

Sur le côté est du bâtiment, les installations extérieures ont été entièrement révisées afin de créer une aire de jeux extérieure améliorée au profit de l’école maternelle et des autres programmes de la Maison de l’amitié. Le jardin de découverte pour enfants, récemment rénové, comprend un grand abri en bois, un bac à sable, des aménagements paysagers, des jardinières, des allées en bois, du gravier et de l’herbe qui entourent les équipements de l’aire de jeux existante. L’ajout de ces surfaces naturelles offre aux enfants de meilleures possibilités de développement lorsqu’ils explorent l’environnement extérieur.

Sur le côté nord du bâtiment, une nouvelle salle de restauration et un patio ont été ajoutés pour compléter la cuisine communautaire existante, qui a été construite dans le cadre d’un projet antérieur du Fonds d’investissement communautaire. La salle reconfigurée et la terrasse extérieure sont équipées de tables et de chaises pour créer une ambiance de café. Ces espaces rénovés sont conçus pour être polyvalents et accueillir plusieurs activités et programmes différents, notamment le programme de restauration pour les jeunes, qui permet aux jeunes de la région d’acquérir des compétences culinaires employables en organisant des événements dans ces locaux. La nouvelle salle de restauration contribue également aux programmes de sécurité alimentaire de la Maison de l’amitié, en offrant un espace plus accueillant pour la distribution hebdomadaire de paniers de nourriture et le service de repas communautaires.

Au delà d’élargir et d’améliorer la formation culinaire et les services de sécurité alimentaire, la salle de restauration et le patio offrent un nouvel espace pour les services culturels et sociaux, y compris le programme de mentorat pour les jeunes aînés. Cette initiative rassemble différentes générations pour apprendre les enseignements et les pratiques traditionnelles des Premièr Nations, notamment en ce qui concerne la récolte et la préparation d’aliments et de remèdes traditionnels. Ces espaces récemment rénovés servent également de zone sûre et accessible aux passagers du van « Ending Violence Against Women » (EVAW), pour s’asseoir et prendre un café pendant qu’ils attendent. Le programme EVAW propose des navettes bihebdomadaires vers Terrace pour une somme modique, afin d’aider les personnes n’ayant pas accès à un véhicule à se rendre à des rendez-vous médicaux ou à d’autres rendez-vous importants.

« Ces nouveaux espaces ont de nombreuses fonctions et permettent à notre organisation de continuer à améliorer les services et les programmes qu’elle propose », a déclaré Anna Zanella, directrice générale de l’association Friendship House Association of Prince Rupert. « En collaborant avec le Fonds d’investissement communautaire de l’Administration portuaire de Prince Rupert, nous générons de nouvelles opportunités pour les résidents de la Côte Nord de tous âges, afin de se connecter les uns aux autres, d’élargir leurs capacités et d’acquérir des connaissances. »

 » L’APPR s’associe à la Friendship House of Prince Rupert parce qu’elle fait partie intégrante de la communauté, fournissant des services vitaux et inclusifs qui soutiennent les jeunes, les adultes, les familles et les personnes âgées de toutes les communautés de la côte Nord. Nos investissements permettront à leur personnel et à leurs bénévoles de continuer à évoluer et à améliorer les façons dont ils élaborent et exécutent les programmes et accueillent les événements communautaires, et d’améliorer l’expérience des personnes qui y participent », a déclaré Shaun Stevenson, président et directeur général de l’Administration portuaire de Prince Rupert.

Au cours des quatre dernières années, le Fonds d’investissement communautaire a collaboré avec la Friendship House Association of Prince Rupert pour moderniser les installations principales de l’organisation à but non lucratif de plusieurs façons. Le Fonds a contribué à hauteur de 155 000 dollars à ces deux derniers projets, ce qui porte l’investissement total de l’APPR à plus de $438,500. Parmi les projets précédents, on peut citer

– Amélioration du deuxième étage et de la cage d’escalier (2022) – $126,830

– Amélioration de l’entrée principale et du hall d’entrée (2021) – $62,500

– Modernisation de la cuisine communautaire (2019) – $94,172

-30-

À PROPOS DU FONDS D’INVESTISSEMENT COMMUNAUTAIRE DE L’ADMINISTRATION PORTUAIRE DE PRINCE RUPERT : Le Fonds d’investissement communautaire est financé par une part du revenu net annuel de l’Administration portuaire de Prince Rupert qui a été consacrée à l’amélioration de la qualité de vie des résidents de la côte Nord. En investissant ces fonds dans des projets communautaires, menés principalement par des bénévoles locaux dévoués, l’autorité portuaire a été en mesure de partager son succès financier avec les communautés qui lui permettent d’exister. Depuis 2010, plus de $17.5 millions de dollars ont été engagés dans le Fonds, ce qui a permis de donner vie à plus de 100 projets locaux. Chacun de ces projets a joué un rôle important dans le soutien aux loisirs, à la santé et au bien-être, aux arts et à la culture, à la jeunesse, à l’éducation, à l’environnement et à d’autres besoins de la communauté.

POUR LES DEMANDES DE RENSEIGNEMENTS DES MÉDIAS, VEUILLEZ CONTACTER
Katherine Voigt
Responsable de la communication d’entreprise
L’Administration portuaire de Prince Rupert
250 627 2594
kvoigt@rupertport.com

Un investissement portuaire pour créer des emplois et relancer l’économie

Les personnes qui vivent et travaillent dans le nord de la Colombie-Britannique bénéficieront d’un investissement provincial de 25 millions de dollars qui permettra d’améliorer et d’étendre les activités du port de Prince Rupert.

Cela soutiendra la compétitivité de la Colombie-Britannique et des exportateurs canadiens, ainsi que les opportunités offertes par le commerce international.

« Notre investissement dans le port de Prince Rupert contribuera à créer de nouveaux emplois bien rémunérés dans notre région, tout en améliorant les corridors commerciaux de l’Ouest et en aidant les importateurs et les exportateurs canadiens à acheminer leurs produits vers les marchés « , a déclaré Jennifer Rice, députée provinciale de North Coast, au nom de Rob Fleming, ministre des Transports et de l’Infrastructure. « Il soutiendra les entreprises régionales et fournira l’infrastructure nécessaire pour stimuler l’économie de la province et l’aider à se relever plus forte de la pandémie de COVID-19. Il s’agit d’un investissement important pour l’avenir de Prince Rupert et de la Colombie-Britannique dans son ensemble.

Le projet, mené par l’autorité portuaire de Prince Rupert, permettra d’améliorer et d’étendre les infrastructures de la plate-forme logistique d’exportation de Ridley Island. Le projet, qui s’étend sur plus de 28 hectares, créera une plate-forme destinée à améliorer la capacité du port à transborder les produits issus des ressources naturelles de la Colombie-Britannique et de l’Ouest canadien en vue de leur exportation par conteneurs vers les marchés internationaux. Le transbordement est le processus de transfert d’une cargaison d’un mode de transport à un autre.

Une fois construite, cette nouvelle plate-forme augmentera la capacité de transbordement des exportations du port de 75 000 équivalents vingt pieds (EVP) à plus de 400 000 EVP par an. Une fois achevé, le projet comprendra des voies ferrées nouvelles et modernisées ainsi que des routes dédiées à l’accès au terminal à conteneurs de Fairview. Il comprendra également de nouvelles installations de déchargement et de stockage, ainsi que des équipements connexes à grande échelle.

« La Première nation Metlakatla participe à de nombreux aspects de la croissance du secteur des conteneurs au port de Prince Rupert par le biais de nos accords, de projets de construction d’infrastructures portuaires et d’entreprises telles que Gat Leedm Trucking, la plus grande entreprise de transport de conteneurs par camion à Prince Rupert », a déclaré Harold Leighton, conseiller principal de la Première nation Metlakatla. « Le développement de la plateforme logistique d’exportation est une nouvelle occasion de poursuivre notre succès commun en créant des opportunités d’affaires et d’emploi.

Le projet devrait avoir des retombées économiques importantes, notamment en soutenant les entreprises régionales et en créant 200 emplois dans le domaine du transbordement, ainsi que 2 000 emplois supplémentaires dans des domaines tels que l’entreposage, le travail de docker et le camionnage.

« Nous remercions le gouvernement de la Colombie-Britannique d’avoir investi dans le développement de la plate-forme logistique d’exportation de l’île Ridley et d’avoir reconnu la valeur qu’elle créera pour les industries d’exportation de la Colombie-Britannique et les communautés qui en dépendent économiquement », a déclaré Shaun Stevenson, président-directeur général de l’autorité portuaire de Prince Rupert. « Ce projet essentiel offre une occasion sans précédent de relancer durablement l’économie, d’améliorer la compétitivité et de renforcer la diversification et la stabilité dans tout le nord de la Colombie-Britannique ».

Le projet est financé par une combinaison d’investissements publics et privés, dont une contribution fédérale de 49,8 millions de dollars au titre du Fonds national pour les corridors commerciaux et une contribution provinciale de 25 millions de dollars dans le cadre de StrongerBC, le plan de relance économique de la Colombie-Britannique.

En savoir plus :

Pour plus d’informations sur le projet, voir : https://www.rupertport.com/logistics-platform/
Pour une vidéo : https://vimeo.com/406062740

StrongerBC, Plan de relance économique de la Colombie-Britannique : https://strongerbc.gov.bc.ca/

Fonds national pour les corridors commerciaux du gouvernement canadien :
https://tc.canada.ca/en/programs/funding-programs/national-trade-corridors-fund

L’autorité portuaire de Prince Rupert (APPR) a annoncé aujourd’hui un investissement de 161 372 dollars dans les cinq premiers projets de mise en valeur et de durabilité du saumon dans le cadre de son nouveau programme de mise en valeur du saumon de la rivière Skeena, lancé plus tôt cette année.

« L’autorité portuaire de Prince Rupert reconnaît qu’une population de saumons en bonne santé est vitale non seulement pour la communauté de Prince Rupert, mais aussi pour toute la région du Nord-Ouest », a déclaré Shaun Stevenson, président-directeur général de l’autorité portuaire de Prince Rupert. « Nous prenons au sérieux notre engagement envers nos communautés et notre environnement, et c’est un privilège pour nous de nous associer à des organisations et de contribuer à l’amélioration de la rivière Skeena et de ses populations de saumons. Notre organisation souhaite faire partie d’une solution locale pour relever certains des défis cruciaux auxquels est confronté le saumon de la Skeena ».

Les cinq projets sont décrits ci-dessous :

Nom du projet : Estuaire de la rivière Skeena Étude sur le carbone organique dissous
Promoteur : Commission des pêches de Skeena
Contribution financière de l’APPR : 33 425
Résumé du projet : La Skeena Fisheries Commission est une organisation autochtone qui se consacre à la gestion des pêches, à la science et à la conservation dans le bassin hydrographique de la Skeena. Ce projet de trois ans consiste à établir un programme détaillé de surveillance et d’échantillonnage du carbone organique dissous et de la matière organique dans l’estuaire de la rivière Skeena, qui jouent un rôle important dans le fonctionnement du réseau trophique et sont directement liés à la santé, à la productivité, à la durabilité et à l’état de l’habitat du saumon.

Nom du projet : Évaluation du saumon rouge du lac Gitanyow
Promoteur : Commission des pêches de Skeena
Contribution de l’APPR : 25 500
Résumé du projet : La Skeena Fisheries Commission est une organisation autochtone qui se consacre à la gestion des pêches, à la science et à la conservation dans le bassin hydrographique de la Skeena. Ce projet consistera à effectuer une étude limnologique (étude des caractéristiques biologiques, chimiques, physiques et géologiques des eaux intérieures) du lac Gitanyow tout au long de l’année afin d’identifier les facteurs susceptibles de limiter le saumon rouge de Kitwanga.

Nom du projet : Étude de mise en valeur du saumon kéta de la rivière Kitwanga
Promoteur : Autorité de pêche de Gitanyow
Contribution de l’APPR : 12 000
Résumé du projet : la Gitanyow Fisheries Authority fournit au peuple Gitanyow une expertise et des services dans le domaine de la pêche, de la faune et de l’environnement en général. Ce projet mènera une étude de faisabilité sur le déclin des stocks de saumon kéta de Kitwanga dans la rivière Gitanyow et évaluera les résultats possibles pour améliorer les stocks de saumon, y compris la faisabilité d’une écloserie.

Nom du projet : Initiative de surveillance de la température dans les bassins versants de la rivière Kispiox
Promoteur : Autorités du bassin versant de Gitxsan
Contribution de l’APPR : 22 960
Résumé du projet : Les Gitxsan Watershed Authorities ont pour mandat de superviser et de gérer les pêcheries et les autres questions relatives aux ressources naturelles sur les territoires Gitxsan. Ce projet vise à comprendre les zones de stress thermique et les refuges dans les cours d’eau clés du saumon Skeena dans la rivière Kispiox, en améliorant la recherche actuelle sur la qualité et la quantité de l’eau pour informer la planification de la gestion des pêches visant à protéger les poissons pendant les périodes de stress environnemental.

Nom du projet : Étude de faisabilité et projet de construction d’un filet de retenue sur le cours inférieur de la rivière Skeena
Promoteur : Lax Kw’alaams Fisheries
Contribution de l’APPR : 67 487
Résumé du projet : Le Lax Kw’alaams Fisheries Stewardship Program a été lancé pour mener des recherches scientifiques et surveiller l’état et l’utilisation des ressources marines sur le territoire traditionnel de la Première nation Lax Kw’alaams. Cette étude de faisabilité fait partie d’une proposition à plus long terme visant l’installation et l’exploitation d’un outil de pêche sélective qui offrira de nouvelles possibilités de recherche liées à l’identification des stocks et à l’information sur la remontée des saumons dans la partie inférieure de la rivière Skeena.

Pour plus d’informations sur le programme de mise en valeur du saumon de la rivière Skeena de l’APPR, sur nos autres programmes d’investissement communautaire et sur la manière dont vous pouvez poser votre candidature, veuillez consulter notre page sur l’investissement communautaire ici.